La pompe à chaleur

Conçues pour réaliser des économies d’énergie, la plupart des modèles de pompes à chaleur assurent le chauffage de l’habitat. Si besoin, elles peuvent également produire de l’eau chaude sanitaire ou assurer la fonction de climatisation. La pompe à chaleur se décline en plusieurs modèles, avec différents niveaux de performances.

Les fabricants de pompes à chaleur proposent une variété de modèles, en fonction de leur niveau de rendement. C’est pourquoi, avant de décider de l’installation d’un équipement de ce type, il est essentiel de commencer par l’établissement d’un bilan thermique. En fonction des résultats du bilan, vous pouvez choisir le modèle le plus adapté à votre maison.

La performance de la pompe à chaleur est calculée par le coefficient de performance COP. Ce coefficient est obtenu en divisant le niveau d’énergie restituée au niveau d’énergie consommée. Plus de COP est élevé, plus l’équipement est performant. Par exemple, si le COP = 4, cela veut dire que la pompe à chaleur produit 4 fois plus d’énergie par rapport à ce qu’elle consomme.

De plus, la PAC est éligible au crédit d’impôt, car c’est un système qui utilise les sources d’énergie renouvelable. Ainsi, elle permet une réduction d’impôt de 26% pour l’achat de l’équipement et de 34% pour son installation.

L’emplacement de la pompe à chaleur

Les pompes à chaleur sont des équipements qui doivent être installés sur des surfaces adaptées. Son emplacement sera choisi en fonction du type de sol et de l’accès aux énergies renouvelables. Pour permettre un bon rendement, il y a des pompes à chaleur conçues pour différents besoins : chauffage, production d’eau chaude sanitaire ou chauffage de la piscine.

L’isolation phonique de la pompe à chaleur

Les pompes à chaleur provoquent souvent des nuisances sonores pendant leur fonctionnement, ce qui risque de générer des conflits de voisinage. Il s’agit notamment des pompes air-air et air-eau, qui puisent l’air.

Pour éviter les nuisances sonores liées à la pompe à chaleur, la première étape consiste à vérifier son niveau de pression acoustique, qui figure sur la fiche technique du modèle choisi. En général les fabricants proposent des modèles silencieux.

L’emplacement de la pompe à chaleur a lui-aussi un impact sur la pression acoustique. Les artisans ne recommandent pas d’installer une PAC contre le mur de séparation de deux propriétés. Il faut aussi respecter une distance minimale par rapport aux fenêtres et à la chape de la maison. Il est conseillé même que les ventilateurs ne soient pas orientés vers les maisons et immeubles voisins.

Si toutefois vous avez choisi un modèle qui fait du bruit, vous pouvez vous munir d’un écran anti-bruit, des pieds en caoutchouc qui minimisent les vibrations ou même des tampons isolants.

Les pompes à chaleur fonctionnent en récupérant les calories de l’air ou de l’eau afin de les réintroduire dans le circuit de chauffage. En générale les PAC sont utilisées pour le chauffage, mais certains modèles assurent également la production d’eau chaude sanitaire.

Post author

Laisser une réponse