Transition énergétique : les savoir-faire évoluent chez les constructeurs

Plus que d’actualité la transition énergétique vise à réduire notre consommation en énergie et à trouver des façons de palier à cette surconsommation par des sources d’énergies renouvelables.

Dans les domaines de la construction de maisons individuelles, le message est déjà très clair et les propositions de solutions d’habitats, à la fois économes en énergie et à un prix abordable, se multiplient.

Par exemple, le constructeur breton Maisons de l’Avenir a su s’adapter et propose une gamme de maisons passives à un coût abordable. Une demande qui est en pleine croissance.

Quelles soient bio-climatique, en bois, éco-responsable ou passives : de nouvelles techniques de réalisation et de nouvelles compétences sont nécessaires à la construction de la maison individuelle. Les métiers évoluent et se diversifient:

– Directement concernés, les artisans ont aujourd’hui la possibilité de suivre des formations spécialisantes leurs accordant un label comme, par exemple, la mention RGE (reconnu garant de l’environnement) qui permet de devenir éco-artisan.

– La présence de nouvelles technologies devient de plus en plus courante sur les chantiers. L’automatisation et l’utilisation de l’outil internet est répandue et permet de préciser les données.

– La maison passive aussi est soumise à une certification  délivrée par le Passivhaus Institut (Institut de la Maison Passive) qui garantie l’utilisation de matériaux adéquats lors de la construction.

– Le label BEPAS justifie la limite de consommation d’énergie d’une maison passive.

Véritable acteurs du développement durable, les constructeurs de maisons individuelles, se sont adapter à l’évolution de la demande et à la nécessité de proposer de véritables solutions pour l’environnement.  

Les recherches en matière de développement d’habitats économes en énergie sont en perpétuelle croissance, puisqu’il est déjà question de maison positive. Les différents corps de métier du bâtiment sont encore amenés à évoluer et à étoffer leurs compétences face à la course en avant du marché de la construction de maison écologique.

Post author

Laisser une réponse