Recul de 0,5% de l’activité pour l’artisanat du bâtiment

Alors que jusqu’à maintenant son activité était en hausse, l’artisanat du bâtiment a connu un fléchissement de 0,5% au cours du 2e trimestre 2012, selon un rapport de la CAPEB. Pour ce qui est du reste de l’année, les perspectives sont peu engageantes. Seul le domaine de la rénovation énergétique semble tirer son épingle du jeu.

Au cours du 2e trimestre 2012, l’activité de l’artisanat pour le secteur du bâtiment a connu une baisse de 0,5%. C’est ce que nous apprend un rapport d’activité effectué par la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment paru le mois dernier. Une baisse qui intervient après cinq trimestres de hausse consécutive. Pour la confédération, les causes de cette baisse sont au nombre de deux : des conditions climatiques difficiles et un secteur économique tendu.

Une baisse qui se retrouve aussi dans le secteur de la construction neuve avec -1% et une stagnation à 0% pour celui de la rénovation-entretien.  Les perspectives pour d’ici à la fin de l’année sont assez pessimistes avec une baisse globale de 1% et de 2,5% pour le neuf. Bref, pour la CAPEB, la situation n’irait pas en s’arrangeant avec notamment une crainte des baisses de commandes et le creusement des trésoreries des entreprises.

Mais dans ce contexte peu engageant, la rénovation énergétique (équipement enr, habitat durable…) fait exception avec une progression de 3%. Le secteur connaît donc un bon dynamisme puisque ce dernier est constante croissance depuis le deuxième trimestre 2010. Mais là aussi, le Président de syndicat patronal des artisans du bâtiment reste prudent en déclarant que même si ce secteur est une manne pour l’artisanat, les particuliers attendent le dernier moment pour effectuer leurs  travaux. Ainsi, malgré la bonne de la rénovation énergétique, la vigilance est de mise.

Post author

Laisser une réponse