Les ménages français, adeptes des économies d’énergie ?

Pour répondre au questionnement sur le comportement écologique des foyers français, Veolia Habitat Services vient de publier une enquête sur les consommations de chauffage des foyers. L’étude porte sur 957 personnes interrogées, qui sont à la fois des propriétaires et locataires. Elle a été réalisée de mars à mai 2013.

Selon cette enquête, les foyers français sont adeptes des économies de chauffage, mais ont du mal à rénover leurs installations. Même si les projets d’installation d’équipements à énergies renouvelables ont été subventionnés au fil du temps, de nombreux particuliers ont préféré garder leurs systèmes de chauffage actuels.

L’attitude envers les économies d’énergie

Dans un contexte de crise économique, le pouvoir d’achat des ménages diminue et les oblige à trouver des solutions pour réduire leurs factures énergétiques mensuelles. La plupart des personnes interrogées dans le cadre de cette enquête ont un comportement écoresponsable dans la mesure où ils maîtrisent leurs consommations d’eau chaude et d’éclairage de la maison.

Toutefois, très peu d’entre eux utilisent les systèmes thermostatiques et d’autres dispositifs intelligents pour le contrôle des consommations énergétiques. Pour conclure, les foyers sont prêts à réduire leurs dépenses énergétiques par de simples gestes quotidiens, mais n’investiraient pas dans l’installation d’équipements écologiques, ni pour un meilleur système d’isolation.

Les équipements des foyers

Pour définir les habitudes de consommation de l’échantillon étudié, 90% disposent d’un système de chauffage individuel. Parmi ces personnes, 50 % utilisent le gaz, 10 % le fioul et 6 % le bois. Plus d’un quart des personnes interrogées sont équipées d’un système de chauffage électrique.

En ce qui concerne l’âge de leurs équipements de chauffage, presqu’un 1/3 n’a pas changé son système depuis plus de 10 ans et un ¼ n’a pas pu préciser l’âge de leurs appareils. Le pourcentage des possesseurs d’une chaudière des années 1980, quant à lui, s’élève à 21%.

En matière d’entretien du système de chauffage, tandis que 83 % des utilisateurs réalisent un contrôle régulier de leurs appareils, 15 % ont près de 12 mois de retard.

L’investissement dans des équipements à énergie renouvelables

Selon l’enquête menée auprès des ménages français, 28 % des répondants déclarent avoir installé une chaudière à condensation, 6 % une pompe à chaleur et 1 % des solutions à énergie solaire. Par rapport aux possibilités de financement offertes par l’Etat, les projets d’installation à énergie renouvelable sont encore loin de battre le record.

En ce qui concerne les projets pour les années à venir, 16,5% des personnes interrogées envisagent de changer leurs systèmes de chauffage en faveur d’équipements plus modernes et plus écologiques dans moins de 2 ans. Contre 31 % qui n’envisagent pas de réaliser des travaux de rénovation d’ici à 2015.

Post author

Laisser une réponse