Pierre Rouch : le musicien bouilleur de cru

Pierre Rouch est un musicien d’autrefois et d’aujourd’hui. Dans ses Pyrénées il joue et fabrique des hautbois et des cornemuses de Gascogne.

Pierre Rouch vit à Herran, à peu près mi-chemin entre Tarbes et Toulouse. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’un passionné. Cet enfant de la Gascogne est un autodidacte qui dans un premier temps a apprit à jouer de l’accordéon diatonique. Entré ensuite au Conservatoire Occitan, la cornemuse gasconne fait alors son entrée dans sa vie. Et il ne l’a jamais abandonné depuis. Il crée même par la suite son groupe Gadalzen, qui mélange sur scènes toutes les formes d’art de la culture occitane.

Mais Pierre Rouch n’est pas un simple musicien jouant des instruments anciens. Il est également artisan puisqu’il construit lui-même ses hautbois et cornemuses gasconnes dans son propre atelier.

En duo avec Robert Matta, il fait ainsi redécouvrir des instruments tels que le Clari ou la Samponha, l’Aboes du Couserans et la bohassa polyphonique. Si bien sûr ils se produisent régulièrement en concert, le duo propose aussi la découverte de leur univers par l’intermédiaire de conférences, ou chacun de ses instruments anciens y est présenté de manière pédagogique.

Cet homme aux multiples facettes s’est même découvert une autre activité. Depuis 2000 il exerce ainsi (après autorisation douanière) l’activité de bouilleur de cru ambulant. Faisant rimer musique et alambic, Pierre Rouch tient avant tout à perpétuer des traditions ancestrales auxquelles il est particulièrement attaché. C’est ainsi qu’il fut également l’un des hommes à l’origine de la création de l’écomusée d’Alzen « Traditions pour demain ».

Post author

Laisser une réponse