Mademoiselle Slassi, une modiste passionnée

Mademoiselle Slassi est modiste de son état. Après une carrière internationale dans… l’informatique, Mademoiselle Slassi a décidé de se consacrer à sa passion : créer des chapeaux ! Cela a commencé par une formation rigoureuse au Greta de la Mode et l’obtention du diplôme de Modiste…

Mademoiselle Slassi a ensuite enchaîné de multiples expériences dans le merveilleux monde du chapeau. Elle a eu l’occasion d’y faire de nombreuses rencontres.

Parmi ces expériences, on citera notamment la Maison Legeron et le délicat et subtil travail de la fleur et des plumes, l’atelier effervescent de Marie Mercié, celui de Maryse Roussel et ses coiffes de spectacles vibrantes et originales.
Elle découvre l’exigence et la rigueur de la vente de chapeaux de cérémonies au Printemps de la Mode, la passion nécessaire pour coiffer le défilé de Lune Paris au Terrass Hotel, l’énergie et l’écoute lors de ventes privées qui s’adressent à une clientèle raffinée et avertie et elle travaille également à la création de chapeaux pour la délicieuse boutique Mira Belle à Montmartre.

Qu’ils soient en feutre taupé ou en paille, sobres ou extravagants, modernes ou d’inspiration rétro ou art déco, les chapeaux de Mademoiselle Slassi témoignent tous de son désir de créer un accessoire extrêmement féminin dans le seul but de rendre belle et unique celle qui le portera.
Rencontre avec une passionnée…

Comment êtes-vous devenue modiste ?

J’ai toujours aimé créer et construire. Il y a plus de 15 ans, j’organisais pas mal de soirées à thème et à chaque fois ce qui me plaisait était de me créer une coiffe extravagante. J’ai donc pris l’habitude depuis de me créer un chapeau pour chaque occasion qu’il s’agisse d’une soirée ou d’une cérémonie.
Puis les années ont passée… Il y a 1 an et demi, j’ai décidé de quitter ma carrière dans le monde de l’informatique et de m’orienter vers quelque chose qui me ressemblait plus. Et là il y avait une évidence: la création de chapeaux ! Je me suis donc formée au Greta de la mode et après tout s’est enchaîné plus vite que je ne l’aurais imaginé.

En quoi consiste le métier de modiste ?

Le métier de modiste consiste à imaginer et fabriquer des coiffes. Tout se fait à la main ! Les techniques et outils restent les même qu’au début du XXème siècle !
Certaines modistes travaillent pour des ateliers; d’autres à leur compte.
Le sur-mesure pour les cérémonies marche beaucoup mieux que la création et distribution d’une collection.
Les modistes sont peu nombreuses car beaucoup doivent abandonner en cours de route du fait de la difficulté de vivre de ce métier de nos jours…
Le métier de modiste s’acquière en suivant une formation en mode et chapellerie et en obtenant le CAP qui correspond.

Comment travaillez-vous ?

Lorsque je crée sur mesure, c’est ma cliente qui m’inspire: son apparence, sa personnalité, son style, sa tenue et son histoire parfois.
Puis, au contact des matières, je laisse mon imagination me guider. Mon objectif est alors de lui créer la coiffe qui la sublimera, tout en respectant ses goûts personnels et en tenant compte des budgets et délai demandés.
Créer un chapeau sur mesure est une expérience particulière, car sous un chapeau il y a une personne et ses pensées, ses idées, ses secrets. Parfois ils se libèrent le temps d’une séance d’essayage. Et alors, au delà des volumes, des couleurs et des textures, votre futur chapeau devient une histoire, la vôtre !
Une histoire qui parle alors d’élégance et… de joie de vivre.

Selon vous, quelles sont les compétences nécessaires pour exercer ce métier ?

Créativité, maitrise des techniques, connaissance des matériaux, force, dextérité et minutie, sens de l’écoute, capacité à gérer son temps, sens de la communication.

Quelle est votre clientèle ?

Mes créations sont toutes destinées à la vente.
Ma clientèle est constituée de femmes de tout âge, différentes et singulières. Elles ont toutes été séduites par ma passion, mon sens de l’écoute et ma créativité.
Elles me confient le soin d’imaginer et réaliser des coiffes originales, qu’elles ont porté avec plaisir et ravissement lors d’évènements majeurs de leur vie.

Pouvez vous nous présenter votre plus belle réalisation ?

En général le sur-mesure est particulièrement valorisant lorsque la cliente se sent belle.
Difficile de dire qu’elle est ma plus belle création car chacune me rend heureuse et ce n’est pas toujours le nombre d’heure de travail qui fait qu’elle est plus belle…

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaiterait se lancer dans ce métier ?

S’il n’y a pas de vraie passion pour ce métier et un sens très fort de la communication pour se faire connaître et se vendre, inutile de choisir cette voie.
Nous ne somme plus dans les années 30 et peu nombreuses sont celles qui dépenseront pour un chapeau unique et fait à la main.

Un petit mot pour conclure ?

Personnellement, même si ce changement de vie m’oblige à me battre chaque jour, je ne regrette pas ce choix et je me revendique Modiste chaque minute de ma vie !

Post author

Laisser une réponse