Les principaux critères d’achat d’un échafaudage

Un échafaudage est un matériel permettant d’atteindre une hauteur particulière d’un bâtiment. Lors des travaux de construction ou de rénovation d’un bâtiment, on est souvent amené à travailler en hauteur. Pour éviter de prendre des risques de chute, l’usage d’un échafaudage est indispensable. Comment choisir un échafaudage ? Voici les critères.

Le type d’utilisation

Un échafaudage est une sorte d’outil de travail au même titre qu’une échelle. Il s’agit d’un matériel permettant à une personne de s’élever en hauteur et de travailler dans les meilleures conditions. Contrairement à une échelle, on se sent à l’aise avec un échafaudage. Non seulement, il fournit une bonne stabilité mais il sécurise aussi le travail en hauteur.

Avant de choisir son matériel pour l’assister dans les différents travaux en hauteur, il faut d’abord déterminer le type d’utilisation. Il y a deux éléments que l’on doit savoir, d’un côté l’emplacement de l’échafaudage et de l’autre, les exigences des travaux. Le choix du matériel va donc dépendre de l’emplacement en extérieur ou à l’intérieur du bâtiment et du type de travaux. S’il s’agit d’un usage professionnel, les exigences sont beaucoup plus élevées. Il faudrait alors prendre en compte de nombreux critères ainsi que les caractéristiques du matériel. Cet outil peut être aussi utilisé en milieu domestique, c’est-à-dire à la maison pour certains travaux en hauteur.

La hauteur du travail

Justement, il s’agit d’un critère essentiel. Lorsqu’on veut travailler en hauteur, il faut déterminer à quelle hauteur ! C’est en fonction de cela que l’on choisira l’échafaudage approprié. Pour revenir au type d’utilisation, il faut savoir que certains travaux nécessitent des déplacements. Il faudrait alors en tenir compte lors de l’achat d’un échafaudage.

La hauteur peut être de plus de 3 m selon le type de bâtiment. Pour une utilisation domestique, il faudrait se procurer un échafaudage roulant et pliable de 2 m de haut. La hauteur du travail constitue un critère déterminant de votre choix. Il est donc conseillé de se procurer d’un matériel ayant une hauteur maximale élevée s’il s’agit d’un usage professionnel.

Par ailleurs, notons qu’il existe trois types d’échafaudage sur le marché : fixes, roulants et pliants. Pour cela, il est nécessaire de connaitre les normes concernant les différents types d’échafaudages.

Le type de matériau

Le matériau est le dernier critère à considérer. On peut trouver différents types de matériaux : le bois, l’alu et l’acier. Ils garantissent la durabilité et la solidité des échafaudages. Il est donc important de comparer les différents matériaux et identifier celui ou ceux qui résistent aux intempéries, à l’usure et aux effets du temps. L’échafaudage en aluminium est recommandé car il est plus résistant et durable. Ce sont autant de critères à considérer si on veut réussir à travailler en hauteur dans les meilleures conditions. Les échafaudages doivent être choisis en fonction du type d’utilisation, du type de matériau et de la hauteur du travail.

Post author

Laisser une réponse