Le musée du parchemin et de l’enluminure à Aibre

Jean-Pierre et Anne-Marie Nicolini sont deux artisans du parchemin et de l’enluminure. Ils font partager leur passion dans leur musée à Aibre (25).

Qui n’a jamais été émerveillé par des images de vieux parchemins portant en eux tout un passé chargé d’histoires ? Ces objets évoquent pour beaucoup tout un univers de contes et légendes qui en fascine plus d’un. Cela appartient-il tout à fait au passé ? Pas certain. Dans le Doubs, deux passionnés font revivre, grâce à leur art, un monde magique. Ils fabriquent en effet des livres entiers, ou parfois une simple page selon des méthodes rigoureusement exactes à celles du Moyen-Âge. Jean-Pierre et Anne-Marie Nicolini sont ainsi aujourd’hui les seuls artisans d’art en Europe à fabriquer un parchemin médiéval sans produit chimique, garanti sans formol ni formaldéhyde. Leur production est obtenue à partir de peaux d’animaux (mouton, veau, chèvre).

Après le parchemin, nos deux artisans posent aussi les enluminures sur les œuvres produites. Un livre du Moyen-Age, à caractère religieux ou non, ne pouvait en effet se concevoir sans toutes ces illustrations qui donnent encore aujourd’hui toute sa majestés à ces écrits anciens. Il s’agit alors d’un travail long et fastidieux. La décoration d’une page peut demander jusqu’à 25 heures de travail.

Depuis 20 ans ces deux artisans perpétuent un savoir-faire ancien, avec le souci de le faire partager au plus grand nombre. Outre la visite du musée, ils proposent aussi des stages d’initiation, délocalisent même parfois leur musée dans des écoles. Leurs services peuvent même parfois passer à la postérité. Dans le film Jeanne d’Arc de Luc Besson, une de leurs œuvres a servi au serment de Charles VII lors de son couronnement (voir photo).

Post author

Laisser une réponse