Gérard Torcheux, verrier d’art

Gérard Torcheux est un artisan qui aime son métier. Verrier d’art, il désire susciter l’intérêt des jeunes pour les métiers de l’artisanat et établir des échanges d’artisanat au niveau mondial.

Son parcours

Né le 30 janvier 1950, à Ruelle sur Touvre (Charente), Gérard Torcheux a suivi une formation de verrier à Bordeaux jusqu’à l’obtention de son Brevet Technique et de son Certificat d’Aptitude Professionnelle en 1968.

C’est à la Verrerie de Bendor (Var) qu’il apprend la technique du verre bullé, puis à la Verrerie de Maure Vieil (Alpes Maritimes) celle de la pâte de verre.

Ensuite, durant trois années, il travaille à Vallauris avec un verrier de Baccarat, M.Job. Cette expérience lui permet de rencontrer Jean Marais et César.
C’est en 1982 qu’il ouvre son atelier où sa fabrication va évoluer de simples pièces classiques vers des créations originales.

L’ atelier Torcheux

«La Verrerie d’ Art Gérard Torcheux» est un véritable lieu de recherches et aussi le centre d’accueil d’une clientèle qui lui est fidèle.
De Paris à Tokyo, Lausanne, Coblence, Chartres, Bruxelles, La Baule, Le Mans, Menton, autant de villes où Gérard Torcheux fait découvrir ses créations.

Bien plus qu’un métier : une passion

En 1993, il obtient l’autorisation d’organiser des CAP de verriers dans son atelier. Il a alors l’occasion de former des jeunes et de leur faire découvrir les métiers de l’artisanat

Par ses recherches constantes de création, Gérard Torcheux n’hésite pas à s’associer avec de nombreux artisans.
C’est ainsi qu’avec Jean Claude Vallée, il crée des oeuvres alliant verre et céramique. Puis son association avec Patrice Ruillard a donné lieu à l’union du verre et du bronze. Enfin, avec Michel Freyssinet, la naissance de la Gibusette (carafe à vin).

En 1996, il obtient le Prix Départemental de la SEMA. En 2000, le prix du Club Dunhill Prestige.

De nombreuses villes le sollicitent également pour la réalisation de trophées.

Délégué SEMA et Président du Collectif des Métiers d’ Art, il tend à promouvoir les métiers d’art.

Post author

Laisser une réponse