Comment évaluer un devis pour la rénovation d’une charpente ?

La rénovation d’une charpente constitue une opération majeure sur un bâtiment. Elle permet de remettre à neuf l’ossature de la toiture et d’assurer ainsi la sécurité des occupants. La rénovation de la charpente doit être exécutée par un professionnel compétent et qualifié. Il est d’usage de demander plusieurs devis afin de choisir le bon prestataire. Pour vous aider à faire votre choix en comparant les devis, voyons dans cet article quelques points d’évaluation des offres de ces charpentiers.

Les certificats du prestataire

Avant tout, vous devez faire appel à un artisan couvreur charpentier ayant des certifications comme sur ce site : www.couvreur-charpentier-31.fr si vous avez des difficultés à évaluer les compétences d’un prestataire. Ces dernières sont octroyées par des organismes indépendants suite à des évaluations périodiques.

Plusieurs attestations de qualité et de compétence existent, dont la plus reconnue est celle de Qualibat. La certification RGE (Reconnue Garant de l’Environnement) d’un charpentier vous permet en outre de prétendre à plusieurs types d’aides financières et de subventions octroyées par l’État.

Le cout de l’opération

Pour pouvoir faire une évaluation des offres, il vous faut avoir le cout moyen sur le marché. En 2021, le prix d’une rénovation est de 50 à 100 euros le m² pour une charpente en bois. Entre 50 et 170 euros au m² pour une charpente métallique, et entre 60 et 120 euros le m² pour une charpente plate en béton. Les meilleures offres tournent autour de ces moyennes. Généralement, une offre trop basse peut comporter un manque d’expérience et laisse présager des travaux de moindre qualité. Et une offre trop haute comportera des prestations superflues dont vous n’auriez peut-être pas besoin.

Les matériaux utilisés pour la charpente

Les types de matériaux proposés dans les devis sont à prendre en compte. Elle reflète la qualité et la durabilité des travaux de charpente. Pour une charpente en métal, préférez les aciers laminés que les aciers doux. Pour une charpente en béton, les matériaux sont quasiment les mêmes. Pour une charpente en bois, veillez à ce que les grosses pièces soient en sapin Douglas, en chêne, en peuplier, en épicéa, en pin sylvestre ou encore en pin maritime. Le bois doit être séché au moins deux ans et est traité contre l’humidité et les insectes xylophages.

Les techniques utilisées

La plupart des professionnels appliquent les techniques édictées dans le DTU toiture (Documents techniques unifiés). Les offres sont assez proches de ce point de vue. Cependant, les matériels et outils utilisés peuvent faire une différence dans la réalisation, que ce soit en qualité et en durée des travaux. Il est alors recommandé de choisir une offre utilisant les matériels professionnels et de bonne qualité.

Les garanties et assurances offertes

Pour vous couvrir d’éventuelles malfaçons et vices de construction, il est important d’évaluer les garanties et assurances sur les devis.

Les principales couvertures qui peuvent être proposées sont :

  • L’assurance décennale ;
  • L’assurance dommages ouvrage ;
  • La garantie de bon fonctionnement ;
  • La garantie de parfait achèvement.

Avec ces assurances et garanties, vous pouvez demander la réparation des dégradations liées aux travaux réalisés.

Post author

Laisser une réponse