Comment choisir son carrelage mural

Lors de la rénovation de leurs maisons, les particuliers réalisent souvent des travaux de pose de revêtements aux murs et aux sols. Le choix du carrelage mural se fait toujours en fonction de la pièce à aménager et des propriétés des matériaux utilisés. Pour la couleur du carrelage, il est conseillé de tenir compte de la luminosité de la pièce.

La résistance du carrelage mural

De manière générale, les salles de bains exigent du carrelage ayant des propriétés imperméables et antidérapantes. Dans la cuisine, le carrelage est très exposé aux chocs thermiques, car la température de la pièce peut monter et descendre facilement. D’autant plus, certains carreaux situés près des plaques de cuisson ou sur la crédence sont les plus exposés à l’usure. C’est pourquoi il faut choisir un modèle résistant et facile d’entretien.

Les normes de qualité

Lors du choix de son carrelage mural, il faut s’assurer de la qualité et de la durabilité des matériaux. Pour le carrelage de la salle de bains, la norme NF UPEC est une garantie d’étanchéité, mais aussi de la résistance du produit.

Avant la pose du carrelage, il est conseillé de s’assurer que la surface est étanche et plane. Ensuite, elle doit être bien nettoyée et séchée, même s’il s’agit d’une frise ou d’une fresque. Pour savoir combien de carreaux il faut choisir, leur quantité doit correspondre à la surface de la pièce à carreler, à laquelle on peut rajouter un supplément de 15%.

L’aspect esthétique

En général, les carreaux pour les cuisines, les salles de bains et les pièces à vivre sont carrées ou rectangulaires. Ils sont de différentes dimensions, de 10 à 60 cm. L’idéal est que les formes et dimensions du carrelage mural soient assorties au revêtement du sol.

Le choix de la couleur du carrelage est fait en fonction des préférences esthétiques de chacun, mais aussi en tenant compte de la couleur des revêtements des sols et des meubles. Si la couleur du sol est légèrement foncée, les murs devront être en principe de couleur claire. Cela dépend aussi de la luminosité de chaque pièce pendant la journée, ainsi que de son système d’éclairage.

La faïence

Pour les revêtements des murs de la salle de bains et de la cuisine, les particuliers préfèrent souvent la faïence. Même si c’est un matériel fragile, la faïence offre une grande palette de couleurs pour la décoration de la salle de bains. Toutes ces couleurs se déclinent en nombreuses nuances : satiné, mat, brillant et métallisé.

La pâte de verre

La pâte de verre est un autre matériel très utilisé dans les pièces d’eau. C’est une pâte de verre moulée à froid pour être vitrifiée ensuite par cuisson. La pâte de verre se décline en une variété de couleurs car elle composée de granulés de verre. C’est aussi une matière imperméable et durable.

Post author

Laisser une réponse