Quels légumes planter en hiver ?

Loin d’être une saison hostile au jardinage, l’hiver peut devenir une période privilégiée pour la culture de certains légumes, que l’on a ensuite plaisir à cuisiner en soupe ou en purée pour se réchauffer. Pourtant, peu de jardiniers s’attèlent à leur tâche pendant cette saison, souvent par manque de connaissance sur le sujet. Voici quelques exemples de légumes que vous pouvez planter dès la fin de l’été pour vous assurer une récolte tout au long de l’hiver.

Les légumes-feuilles

Certains légumes sont peu sensibles aux variations de température et de lumière, et sont donc adaptés à l’ensemble des saisons. C’est le cas des légumes-feuilles, qui sont résistants aux premiers froids. Les chicorées frisées, les scaroles, les endives et les autres pains de sucre italiennes font partie de la catégorie des chicorées. C’est une variété vivace, d’où l’intérêt de les planter dès la fin de l’été pour les récolter en hiver.

Certaines variétés d’épinards sont elles aussi idéales pour les jours raccourcis d’hiver. C’est le cas par exemple des « Géants d’hiver » ou des « Monstrueux de Viroflay ». Enfin, les variétés rustiques de la mâche sont adaptées à l’hiver : c’est le cas notamment de la mâche « Coquille de Louviers » ou « de Cambrai ». Pour acheter ce type de semis, qui peuvent parfois être difficiles à trouver même dans une boutique spécialisée, rien de tel que de privilégier l’achat en ligne, où l’on vous offre une large gamme de choix.

Les légumes-racines

L’hiver est la saison des légumes-racines par excellence, aussi bien en termes de culture qu’en termes de gastronomie. Quel plaisir en effet de récolter ses propres légumes pour en faire un bon velouté bien chaud ensuite ! La famille des apiacées notamment promet de belles récoltes en hiver. Il s’agit des carottes, panais, fenouils et céleris. Pensez aussi aux légumes anciens tels que les rutabagas, les navets ou encore les topinambours. Mais la véritable star de l’automne et de l’hiver c’est la courge ! La famille des cucurbitacées a l’avantage de très bien se conserver une fois la récolte passée. Souvenez-vous de vos parents ou de vos grands-parents conservant d’énormes potirons pendant des mois. Le potiron jaune « Gros de Paris » et le rouge vif « d’Etampes » sont les plus plantés et les plus consommés.

Les aromatiques

Loin d’être anecdotiques, car elles peuvent représenter un véritable atout gastronomique, les plantes aromatiques se cultivent également l’hiver. Le persil, qu’il soit commun, géant ou frisé, se conserve à l’extérieur sous cloche afin de le protéger des assauts du froid. Les autres aromates peuvent se cultiver à l’intérieur à conditions de les placer devant une fenêtre avec un maximum d’ensoleillement. Vous le voyez, l’hiver aussi est une saison où il fait bon s’adonner à sa passion du jardinage. Prenez le temps de vous intéresser au semis proposés en ligne afin de préparer au mieux votre potager d’hiver.

Post author

Laisser une réponse