Quelles sont les étapes clés de la construction d’une maison ?

De nombreuses personnes rêvent d’avoir leur maison et de devenir propriétaires. Cependant, certaines mettent en attente ce projet le temps de réunir le budget nécessaire pour l’apport personnel et pour réaliser certains travaux qui s’imposent au départ. C’est aussi un projet qui demande du temps et de la rigueur, car il y a plusieurs étapes à franchir et démarches administratives à réaliser.

La réalisation des plans

Vous pouvez dessiner vous-même les plans ou utiliser un logiciel de création architecturale. Vous aurez à prendre en compte plusieurs éléments techniques comme la nature et l’orientation du terrain, les règles d’urbanisme, les réglementations thermiques ou le voisinage. Si vous avez le moindre doute et vous voulez être sûr d’accéder à une maison répondant entièrement à vos exigences, il est conseillé de confier l’exécution des plans à un architecte.

La sélection du constructeur

Après la réalisation des plans, il convient de sélectionner le constructeur pour mener à bien le projet. Prenez le temps de vous renseigner, notamment en vérifiant les références et les permis des différents constructeurs. Une fois que vous aurez trouvé le prestataire à qui confier votre projet, il se charge de déposer la demande de permis de construire auprès des autorités. La construction étant un secteur à risque, le constructeur doit s’assurer de la sécurité de son équipe en mettant en place un PTI ou Protection des Travailleurs Isolé.

Le terrassement

Le terrassement consiste essentiellement à enlever les matériaux et ainsi obtenir un terrain prêt à bâtir. Cette opération suit plusieurs étapes préparatoires :

  • le piquetage, qui consiste à délimiter le terrain suivant les plans
  • l’installation d’un système d’évacuation des eaux
  • le décaissement ou le décapage pour enlever la couche végétale et ainsi niveler le sol
  • le remblaiement, qui vise à combler ou surélever le terrain pour en assurer la stabilité

Les fondations et le soubassement

Le constructeur prend en compte la nature du sol pour définir la profondeur des fondations. La présence de vase rend impossible la construction d’une maison sur une des fondations de type superficiel. Le constructeur peut par ailleurs aménager un soubassement. Vous pouvez lui demander d’aménager un vide sanitaire si le terrain est en pente ou présente des risques d’inondation. Pour lutter contre l’humidité, le constructeur peut réaliser un soubassement hérisson si la maison est construite à même le sol.

Le dallage et élévation des murs

Le dallage vise la stabilisation de la structure de la maison. Le confort thermique et acoustique de la maison dépend en partie de la qualité de la dalle choisie. Le choix des matériaux utilisés pour les murs (bois, briques, béton) influe sur les performances énergétiques du logement.

La toiture

Après l’élévation des murs vient la mise en place de la charpente, qui est le plus souvent réalisée en bois. Les constructeurs l’assemblent sur place. Vous pouvez opter pour une couverture en ardoise, en zinc ou en tuile.

Le revêtement extérieur, le cloisonnement et l’isolation

Pour le revêtement extérieur, le constructeur prendra notamment en compte les règles de l’urbanisme en vigueur. Le professionnel s’assurera de la qualité de l’isolation dont dépendent votre confort et les performances énergétiques du logement. Le plâtrier ou le maçon s’occupe quant à lui de l’installation des cloisons, le plus souvent en même temps que la mise en place du système électrique afin de faciliter la dissimulation des fils dans les murs.

Post author

Laisser une réponse