Bien utiliser votre kit de brassage de bière chez vous

Vous souhaitez brasser votre propre bière, mais vous le faites pour la première fois. Ce n’est certainement pas évident. C’est pourquoi il existe des kits de brassage pour débutants, afin que vous puissiez bénéficier d’une véritable expérience de brasseur. Brasser vous-même votre bière vous permettra de partager votre aventure avec vos proches et surtout de leur faire déguster votre propre création. À condition que vous sachiez bien utiliser votre kit ! Voici un guide pratique.

En ce qui concerne le mout et la levure dans votre kit de brassage de bière

Ouvrez la boite contenant le mout et placez-la dans une casserole d’eau chaude, afin de réaliser un bain-marie. Comme le concentré est assez épais, il faudra le fluidifier. Dans le contenant de fermentation, versez le mout et rincez la boite avec de l’eau chaude, avant de rajouter. Diluez également le sucre dans de l’eau chaude, puis réunissez l’ensemble en veillant à remuer soigneusement. Afin d’éviter que la température baisse autour des 20°C, il vaut mieux d’ajouter de l’eau froide.

Un petit sachet de levure est fourni avec le kit brassage bière. À noter que celui-ci et le mout sont tous les deux choisis en fonction du type de bière et de fermentation. Dissolvez toute la levure dans 150ml d’eau chaude (environ 25°C) et attendez un quart d’heure avant de l’ajouter au mout (à 20°C). Mélangez minutieusement et retenez bien que la température de l’eau doit être parfaitement précise. Si elle est trop chaude, la levure risque de trépasser, mais si elle est trop froide, elle ne s’activera pas.

Première fermentation

À ce stade, tout doit être prêt dans votre kit brassage bière. Les ferments auront pour rôle de digérer le sucre des céréales maltées ou celui que vous aurez ajouté. Ce procédé consistera à transformer l’ensemble en alcool et en gaz carbonique. Fermez le récipient et remplissez votre barboteur d’eau à mi-hauteur, avant de le déposer à l’endroit prévu.

Il faudra au moins une dizaine de jours d’attente, mais pendant ce temps, vous constaterez que des bulles passent dans le barboteur. C’est le gaz carbonique qui s’échappe. Au bout de dix jours, le sucre sera transformé et vous ne verrez plus aucune bulle. La fermentation est terminée.

Le temps de fermentation dépend notamment de la température, c’est pourquoi il est important de conserver votre mout à température stable (entre 20 et 23 °C). Il vous est recommandé de parfaire le rendu au moyen d’une seconde fermentation.

Seconde fermentation, mise en bouteille et conservation

Vous aurez généralement une bière plate et sans saveur particulière. Pour qu’elle devienne gazeuse, il vous faudra réaliser une seconde fermentation dans le kit brassage bière. Ainsi, le gaz ne pourra pas s’échapper et se dissoudra dans le liquide, afin de permettre à votre bière de devenir plus mousseuse et plus gazeuse. Pour ce faire, diluez du sucre dans une infime quantité d’eau bouillante, puis laissez refroidir. Ajoutez maintenant le tout à votre bière et remuez, pour que le sucre se disperse bien.

Remplissez vos bouteilles et bouchez-les à l’aide de capsules serties. À ce stade, la fermentation est relancée. Maintenez la température de vos bouteilles entre 20 à 23°C pendant 14 jours. Ensuite, conservez-les à l’abri de la lumière et dans un endroit frais durant 6 semaines, avant de les déguster. Vous obtiendrez ainsi une bière agréablement pétillante. Vous pouvez la laisser prendre de la rondeur, afin qu’elle révèle davantage toutes ses subtilités !

Post author

Laisser une réponse