Madeleine Vionnet, Puriste de la mode

Du 24 juin 2009 au 31 janvier 2010, les Arts Décoratifs présentent l’exposition « Madeleine Vionnet, puriste de la mode », première rétrospective parisienne rendant hommage à l’une des plus grandes couturières françaises du XXe siècle à travers cent trente modèles de 1912 à 1939 conservés aux arts décoratifs.

Pionnière dans la maîtrise de la coupe en biais et de l’art du drapé, Madeleine Vionnet a su mettre son génie au service des Femmes et de leur bien-être.
Madeleine Vionnet a permis une véritable transformation de la silhouette et de l’esthétique, marquant ainsi l’évolution de l’émancipation du corps féminin.
Figure phare de la haute couture de l’entre-deux-guerres, Madeleine Vionnet est considérée comme « le couturier des couturiers ».

En 1952, Madeleine Vionnet fait une donation exceptionnelle à l’Union Française des Arts du Costume qui rassemble 122 robes, 750 toiles patrons, 75 albums photographiques de copyrights, des livres de comptes et des ouvrages issus de sa bibliothèque personnelle.
Par cette démarche, elle fut la première couturière à avoir conscience de la nécessité de conservation de son patrimoine relevant de l’intérêt collectif, ce fonds est désormais conservé par Les Arts Décoratifs.

L’ exposition retrace de façon chronologique, la carrière exceptionnelle de Madeleine Vionnet de 1912 à 1939.
Le premier étage, dont les modèles datent des années 1910 aux années 1920, met l’accent sur les caractéristiques propres aux créations de la couturière que sont : la structure et le décor du vêtement.
Au second étage, le visiteur découvre les créations des années 30, présentées année par année.
Au centre de l’ensemble du parcours, des vitrines thématiques explorent le travail de la couturière en soulignant certaines particularités telles les franges, l’introduction du cercle, l’étiquette comportant sa griffe.
L’exposition s’achève par un défilé à partir des images des dépôts de modèles en taille réelle des 125 pièces.
La collaboration avec des décorateurs ou dessinateurs tels Georges de Feure ou Thayaht est également révélée dans le parcours.

Illustration : Collection été 1939,
Les Arts Décoratifs, Union Française des Arts du Costume © DR

Post author

Laisser une réponse