Montres innovantes : des évolutions dans le secteur de l’horlogerie

A l’occasion de la 21ème édition du Congrès International de l’horlogerie qui a eu lieu en mai 2013 au Japon, les experts du domaine se sont rencontrés pour découvrir les dernières innovations. Les sujets à l’ordre du jour ont été la révision de la norme ISO 1413 et la conception de montres résistantes aux chocs.

Depuis des années, les fabricants de montres innovent leurs produits à plusieurs niveaux : résistance, design et performance. Les montres de marque sont très appréciées grâce à leur résistance dans le temps et à leurs qualités esthétiques. Dernièrement, les fabricants de Smartphones ont eux-aussi lancé des montres intelligentes, qui assurent de nombreuses fonctionnalités disponibles sur les téléphones connectés.

Les montres sont souvent offertes comme cadeaux à l’occasion d’un anniversaire et d’autres fêtes. Dans le domaine de la communication et du marketing, les annonceurs peuvent offrir des montres publicitaires et d’autres articles d’horlogerie personnalisés, pour fidéliser un client VIP ou pour remercier un partenaire de son engagement dans votre relation professionnelle.

Les sujets à l’ordre du jour du Congrès International de l’horlogerie

Lors du Congrès International de l’horlogerie qui a eu lieu du 13 au 17 mai 2013, les spécialistes de l’horlogerie ont échangé sur plusieurs sujets, tels que la résistance aux chocs, la qualité des matériaux utilisés pour la fabrication des montres et les métaux précieux. Les discussions ont porté également sur les piles et les pendulettes.

En ce qui concerne la révision de la norme ISO 1413, elle prévoit de renforcer la résistance des montres et de leurs bracelets. La norme propose d’améliorer le contrôle qualité en rajoutant un 3ème choc sur la couronne de la montre et deux autres chocs sur la montre et son bracelet. Les experts ont également fait des nouveaux tests sur le sabot, l’outil dont les experts se servent pour le contrôle de qualité. Ces tests ont permis de découvrir une nouvelle composition de matières, qui a prouvé une meilleure résistance lors des chocs.

L’innovation en termes d’habillage des montres

Le Congrès International de l’horlogerie a réuni 6 délégations d’experts du Japon, de la Chine, de la France, de Hong Kong, du Royaume-Uni et de la Suisse. Ces délégations ont discuté et se sont mises d’accord pour élaborer une norme relative aux habillages de montres en matériaux durs.

En parallèle, un comité technique a été chargé de revoir les normes et les exigences portant sur les piles et les batteries des montres. Sa décision sera annoncée par l’expert-délégué de ce Comité technique.

En ce qui concerne les pendules et pendulettes, un sous-comité chinois a présenté son projet de norme pour améliorer la précision de ces articles. Ce projet sera traité par un groupe de travail désigné lors du Congrès International.

Dans son ensemble, le Congrès du Japon a permis aux six délégations de voter à l’unanimité la mise en œuvre de près de 12 résolutions dans le domaine de l’horlogerie. Tous ces projets seront discutés à nouveau et évalués lors du prochain Congrès, qui a été prévu pour 2015.

Post author

Laisser une réponse