Investir dans de nouvelles fenêtres : quels avantages en 2019 ?

L’énergie coûte de plus en plus cher : d’où l’intérêt de changer ses vieilles fenêtres au profit de  modèles plus performants (double ou triple vitrage) afin d’alléger la facture de chauffage en hiver.

L’impact écologique des fenêtres sur l’habitat

La perte de chaleur due à une mauvaise isolation au niveau des fenêtres est estimée entre 10 et 15% par l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME). L’installation d’une fenêtre double ou triple vitrage,  dotée d’une conductivité thermique moindre par rapport au simple vitrage (1 ou 1,5 W/m2.K), préserve davantage le logement des températures externes. Ce type d’équipement induit donc une baisse sensible  de la consommation d’énergie et s’inscrit dans une démarche écologique.
La pose de fenêtres performantes, comme celles conçues par MINCO, limite les déperditions de chaleur en hiver et sauvegarde  la fraîcheur en été à l’intérieur des maisons ou des appartements. Avec un impact bénéfique sur la facture d’énergie corrélée, suivant les saisons, à l’usage plus ou moins intensif du chauffage et de la climatisation.
De plus, l’installation de systèmes d’ouverture et de fermeture à double ou triple vitrage contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre (CO2). Une consommation modérée des sources traditionnelles comme le fuel ou l’électricité influe donc positivement sur le niveau de pollution caractérisé par le rejet de gaz carboniques dans l’atmosphère.

Le CITE de retour en ce début d’année 2019

Autre bonne nouvelle pour les particuliers qui souhaitent faire un geste pour la planète : depuis le 1er janvier 2019, le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) englobe de nouveau aux dépenses liées au remplacement des fenêtres à simple vitrage (ce type de chantier avait été exclu du dispositif au second semestre 2018). Le montant de l’avantage fiscal se traduit par l’application d’un taux de 15% dans la limite de 100€ par unité.
Pour pouvoir bénéficier de cette aide, le logement dans lequel vous souhaitez effectuer vos travaux doit faire office de résidence principale et dater de plus de 2 ans. Pour info,  le versement de ce crédit d’impôt s’effectuera en une fois,  au cours de l’été 2019.

Rémy Godet.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse