Eau chaude sanitaire : quel type de chauffe-eau choisir ?

L’eau chaude utilisée dans la cuisine, les salles d’eau et les sanitaires est produite par le biais d’un chauffe-eau. C’est un appareil spécial qui fonctionne à base de gaz, d’électricité ou d’énergies renouvelables. Il est peut être installé dans différentes pièces de la maison, à condition de respecter certaines conditions techniques et de sécurité.

Les utilisateurs qui envisagent d’installer un chauffe-eau doivent réfléchir à plusieurs critères, dont la configuration de la maison, le nombre d’utilisateurs du foyer et leurs habitudes de consommation. Pour les familles très consommatrices en eau chaude, il est recommandé de choisir un appareil à grande capacité et doté d’un réservoir de stockage. En revanche, pour les foyers individuels, un chauffe-eau instantané peut suffire.

En ce qui concerne la source d’énergie utilisée, chaque système a ses propres avantages et limites. Les particuliers qui habitent dans des maisons et appartements raccordés au réseau de gaz de la ville sont peut-être plus enclins à opter pour un chauffe-eau à gaz. Parmi les autres critères de choix, il faut prendre en compte le coût d’installation, le coût de fonctionnement et le rendement de production d’eau chaude.

Le chauffe-eau électrique

Les particuliers qui souhaitent disposer d’un équipement fiable pour la production d’eau chaude sanitaire peuvent opter pour un chauffe-eau électrique. Ce type d’appareil est disponible en 3 modèles : à accumulation, instantané et à faible capacité. L’avantage du chauffe-eau à accumulation est de disposer d’un réservoir qui stocke l’eau chaude produite à l’avance pour les prochaines utilisations. C’est une solution recommandée aux grandes familles et aux utilisateurs qui souhaitent avoir de l’eau chaude immédiatement et en grande quantité. De plus, le réservoir a une capacité d’une cinquantaine de litres, qui est adaptée aux besoins des grands foyers.

Le chauffe-eau instantané quant à lui est plus adapté aux petits foyers et à une utilisation d’appoint, car l’eau est chauffée à la demande. Les adeptes des solutions économiques choisiront sans doute le chauffe-eau eau à faible capacité, qui peut être piloté à l’aide d’un thermostat et qui évite le gaspillage.

Le chauffe-eau à gaz

Le chauffe-eau à gaz quant à lui permet de bénéficier d’une meilleure performance énergétique, mais il requiert un investissement un peu plus important à l’installation. Tout comme le chauffe-eau électrique, il se décline en 3 modèles : instantané, à accumulation ou mixte. En revanche, le temps de chauffage est plus court.

Les solutions à énergie renouvelables

Les adeptes des équipements de chauffage de l’eau à énergie renouvelable ont 2 options : le chauffe-eau thermodynamique et le chauffe-eau solaire. Tandis que le premier fonctionne en complément des panneaux solaire, le deuxième nécessite la présence d’une pompe à chaleur. Les coûts d’acquisition et d’installation de ces appareils sont plus élevés, mais ils permettent de réduire considérablement les consommations mensuelles du foyer et de bénéficier d’un crédit d’impôts.

Post author

Laisser une réponse