Devenir… Chocolatier-Confiseur

Chocolat… Le mot suffit à donner le sourire, et devenir chocolatier semble être la réalisation d’un rêve d’enfant… Gros plan sur le métier de Chocolatier-confiseur.

Un professionnel du chocolat en action

Le chocolatier confiseur veillera à la fabrication de ses produits de A à Z. Préparation de la pâte, de la garniture, cuisson, décoration… Pas une étape ne se fait sans lui !

Des compétences variées

De plus, il devra faire preuve d’un grand sens créatif, mais aussi scientifique… En effet, des connaissances en biologie, en chimie mais aussi en mécanique sont indispensables pour améliorer sans cesse le coût et la conservation de ses produits.

Un renouvellement perpétuel de l’offre

Pour fidéliser sa clientèle, qui préfère souvent du chocolat industriel à moindre coût, un chocolatier-confiseur doit sans cesse faire évoluer son offre, et chercher la nouveauté. Il doit donc avoir un grand sens de la création, utiliser des produits différents, essayer des mélanges nouveaux… Tel un artiste en somme !
Pour attirer la clientèle, certains professionnels comme l’Atelier du Chocolat se proposent de fabriquer vos chocolats devant vos yeux et dispensent des cours.

Formation
  • En CAP, avec un contrat en entreprise : Deux ans de CAP de chocolatier confiseur ou Deux ans de tronc commun CAP pâtissier puis une année de CAP chocolatier-confiseur
  • En Lycée professionnel pour passer un BEP de pâtissier-chocolatier-confiseur-glacier
  • A l’Ecole de Paris des Métiers de la Table (EPMT)
  • A l’Ecole des métiers de la bouche

Lors de son évolution professionnelle, l’artisan chocolatier-confiseur pourra se perfectionner en passant un brevet de maitrise ou un Brevet Technique des Métiers (BTM) afin de devenir chef de fabrication et d’atelier.

Salaire

Au début de sa carrière, un artisan chocolatier-confiseur gagnera un SMIC, soit environ 1300 € par mois.
Un ouvrier qualifié et expérimenté gagnera environ 1500 €.
Un artisan chocolatier-confiseur à son compte gagnera environ 3000 €.

Concours

Le titre de « meilleur Ouvrier de France » (MOF) récompense chaque année un artisan chocolatier-confiseur. Pour parvenir à ce niveau d’excellence, l’artisan devra faire preuve d’un grand sens de l’innovation, de rapidité et de savoir faire.
Cette récompense est très prestigieuse et très reconnue, que ce soit par les professionnels ou les particuliers.

Emploi

Les chocolatiers confiseurs sont plutôt rares, et beaucoup peinent à trouver des repreneurs. Avis aux amateurs…

Post author

Laisser une réponse