Aménagement de la cuisine : savoir jongler avec l’esthétique et la praticité

Avoir une cuisine design est un rêve pour beaucoup de particuliers. L’aménagement de cette pièce peut cependant s’avérer être complexe. Il faut respecter des règles de base pour réussir le coup. Espaces pour circuler, mobiliers, rangements, éclairages et plomberie sont des facteurs à prendre en compte. Comment concrétiser le projet ?

Penser l’agencement en fonction de l’espace disponible

Aménager la cuisine passe par l’optimisation de l’espace. L’essentiel c’est de faciliter la circulation au sein de la pièce. Les experts en aménagement préconisent le fameux « triangle d’activité ». Celui-ci repose sur un principe simple : le plan dédié à la préparation/cuisson, l’espace stockage/rangement et le lavage doivent former un triangle. Cette disposition permet d’avoir les essentiels à portée de main.

Toutefois, cette règle est difficilement applicable avec une cuisine constituée de deux plans face à face. A moins de travailler à deux, la disposition a tendance à favoriser quelques gestes de gaspillage. Par exemple, il arrive que l’eau coule en permanence sur le robinet alors qu’on est occupé à ranger devant. Ainsi, il n’existe pas de règle à appliquer en matière de disposition. L’important est de faire en sorte qu’il y ait suffisamment d’espace pour circuler.

Pour créer une cuisine fonctionnelle, modifier la pièce ne relève pas toujours de la nécessité. La forme de la base de la cuisine détermine sa compatibilité avec les implantations tendance en U ou en L. De même, inutile d’installer un îlot central si l’emplacement ne s’y prête pas.

Les mobiliers, les rangements et l’éclairage

L’idéal est de miser sur des meubles ergonomiques, qui permettent de gagner du temps dans la préparation. Les dimensions des mobiliers peuvent influencer le confort d’usage des habitants. Le « sur-mesure » constitue une option lorsque l’espace ne permet pas d’accueillir des mobiliers de taille standard. Ceci dit, le choix des meubles de cuisine implique une étude approfondie de la configuration de la pièce.

Une cuisine pratique doit disposer de plusieurs rangements. C’est pourquoi il serait mieux d’avoir des meubles pourvus de tiroirs avec des rangements télescopiques. Les mobiliers dotés de placards qui s’ouvrent sans efforts facilitent la vie. Attention toutefois à ne pas surcharger la partie supérieure avec des rangements hauts. L’objectif étant de créer un espace harmonieux et épuré.

Pour l’éclairage, les zones clés comme le plan de travail doivent être parfaitement éclairées. C’est primordial pour la sécurité et le confort visuel. Cependant, il n’est pas nécessaire d’abuser de la luminosité au risque de créer un effet éblouissant. Savoir jouer avec la lumière met aussi en valeur certains meubles. Pour créer des effets tamisés qui boosteront la déco, il suffit par exemple d’installer des barres LED à l’intérieur ou en dessous d’un meuble.

La mise aux normes de l’électricité et de la plomberie

L’aménagement de la cuisine est une opportunité à saisir pour mettre aux normes l’électricité. Une installation vétuste sera logiquement incompatible avec les équipements de dernière génération. Il faut penser à changer si la cuisine embarque encore des prises 16A ou 32A. A moins d’avoir de la compétence en électricité, il faut solliciter l’intervention d’un expert pour ces opérations.

Côté plomberie, il n’est pas toujours nécessaire de remplacer l’installation de plomberie. Néanmoins, un état de lieu s’impose pour vérifier certains éléments. Par exemple, il peut être utile de changer l’emplacement de l’arrivée d’eau et l’évacuation. Ce cas de figure est envisagé lorsque l’aménagement prévoit l’ajout d’éléments comme une machine à laver. Faites confiance à plombier à Paris pour une telle intervention. L’artisan peut assurer le remplacement de l’ensemble de l’installation si besoin est.

Post author

Laisser une réponse